Bienvenue sur le site du Fonds de Solidarité Nationale du Mali

Mot du directeur

Les grandes réformes structurelles initiées par le Mali depuis plusieurs décennies ont permis de réduire le poids de l’Etat dans l’économie, d’améliorer le climat des affaires, de libéraliser l’économie, de faire du secteur privé le principal levier de la croissance économique et de renforcer une gouvernance locale inclusive à travers la décentralisation.

Parallèlement l’avènement de la démocratie a facilité la prise de parole et permis ainsi à la demande sociale de mieux s’exprimer et aux organisations de la société civile de mieux s’organiser afin de jouer pleinement leur rôle de mobilisation sociale.

Ces différentes réformes économiques, sociales et politiques ont produit des résultats significatifs sur le plan institutionnel, au niveau macroéconomique et une amélioration des indicateurs dans certains secteurs sociaux notamment l’éducation et la santé. Toutefois, la croissance économique n’a pas été aussi forte et inclusive pour inverser fondamentalement la lourde tendance de la paupérisation des populations, notamment l’extrême pauvreté. C’est ainsi que des initiatives volontaristes d’amélioration des conditions de vie des populations ont été engagées sur le plan des politiques et programmes à travers des générations successives de cadres stratégiques de lutte contre la pauvreté. Dans le domaine des allocations budgétaires, la priorité a été accordée aux secteurs sociaux. Une Politique Nationale et son Plan d’Actions 2016-2018 ont été élaborés pour la protection sociale.

Sur le plan institutionnel, des structures spécialement dédiées à la couverture des besoins de base des couches les plus vulnérables ont été créées. C’est ainsi que depuis 2002, le Fonds de Solidarité Nationale a, dans le cadre de sa mission de lutte contre la pauvreté et de réduction des inégalités, réalisé de nombreuses infrastructures sociales et économiques, contribué au renforcement de capacités des acteurs publics et de la société civile, financé des activités génératrices de revenus et pourvoyeuses d’emplois et appuyé des populations victimes des conflits et des catastrophes par divers dons en nature.

La raréfaction des ressources et la montée de la demande sociale ont conduit le Fonds de Solidarité Nationale à recentrer ses interventions dans les zones les plus pauvres et à accorder ses appuis prioritairement aux couches les plus défavorisées. Le point d’orgue de ce recentrage a été le mandat donné par le Gouvernement en 2014 à travers la Déclaration de Politique Générale du Premier Ministre, pour élaborer et mettre en œuvre un programme spécifique de développement des communes les plus pauvres du Mali.

La grave crise sécuritaire et institutionnelle qui a frappé le pays en 2012 a ajouté aux missions des acteurs de la sphère sociale, une nouvelle dimension humanitaire, de reconstruction et de mise à niveau des zones affectées.  Ce défi est d’autant plus important que les zones frappées par la crise sont aussi celles qui sont en retard de développement. Du coup, le Fonds de Solidarité Nationale se trouve propulsé au premier rang des acteurs impliqués dans la consolidation de la paix, le renforcement de la cohésion nationale et la reconstruction des zones post-conflit. C’est dans ce cadre qu’un accord de financement a été signé avec la Banque Africaine de Développement à travers deux de ses instruments, la Facilité d’Appui à la Transition (FAT) et le Fonds Africain de Développement (FAD), pour financer le Projet d’Appui à la Réinsertion Socioéconomique des Populations du Nord du Mali (PARSEP NM). Cette initiative s’appuie sur le concept clé de « Kit social » composé d’une école, d’un centre de santé et d’un point d’eau moderne. Ce kit est complété  par des activités de renforcement de capacités et génératrices de revenus afin de créer les conditions d’un développement inclusif pour une réinsertion durable des populations. La démarche se veut « un précurseur » à l’effet de servir de cadre de référence pour le vaste chantier de développement des régions septentrionales et plus généralement des communes les plus pauvres du pays.

Le Fonds de Solidarité Nationale a conscience des enjeux et de la complexité de la mise en œuvre d’un projet multisectoriel et multi-acteurs. C’est ainsi que le Projet d’Appui à la Réinsertion Socioéconomique des Populations du Nord du Mali qui trace les priorités des trois prochaines années, implique tous les acteurs de développement aux niveaux national, régional et local.

Le Fonds de Solidarité Nationale ne doute point de l’engagement de son équipe et de ses partenaires pour produire au final, des livrables à hauteur de souhait afin d’améliorer considérablement les conditions de vie des vingt sept (27) localités couvertes par le projet. Ceci, dans l’objectif de s’inscrire dans l’effort global du pays pour faire du binôme « paix et développement » une réalité tangible tant il vrai que la paix conditionne le développement, qui à son tour, nourrit la  paix.

Vive le Mali uni, réconcilié et prospère.

QUI SOMME NOUS

Présentation du FSN

Le Fonds de Solidarité Nationale (FSN) a été crée par l’ordonnance

Lire plus
Missions et Objectifs

Le texte de création du Fonds de Solidarité Nationale lui assigne

Lire plus
Champs d’intervention

Les interventions du Fonds de Solidarité Nationale sont

Lire plus
To help entrepreneurs get their act together
before they talk to investors.

TESTIMONIALS

Looking cautiously round, to ascertain that they were not overheard, the two hags cowered
nearer to the fire, and chuckled heartily.

CONTACTER NOUS

Envoyez-nous un e-mail et nous vous contacterons sous peu, ou par téléphone entre 8h00 et 18h00 du lundi au vendredi – nous serions ravis de prendre la parole.